• Octopods, interview avec l’entreprise MDC

    Octopods, interview avec l’entreprise MDC

     

     

    L’entreprise MDC s’est équipée début 2016 du système de bridage révolutionnaire « Octopod » qu’elle utilise sur son centre d’usinage T812 V3.  A ce jour, elle fait partie des entreprises dans le monde ont déjà adopté ce système de bridage « Octopod » (Autriche, France, Belgique, Australie, Angleterre, Hongrie…).

    Interview de Clément Icher, chef d’atelier chez MDC :

    Comment s’est passée la mise en place du système Octopod sur votre centre d’usinage T812 ?
    La première mise en route s’est bien passée. L’entreprise THIBAUT est venue remplacer le système de ventouses classiques que nous utilisions auparavant par le système Octopod et a installé le logiciel sur notre centre d’usinage.
    Dès le départ, les Octopods fonctionnaient 10 à 12 heures par jour. L’installation du système n’a pas perturbé notre production. Pendant cette période de transition, nous avons maintenu le même niveau de productivité que nous avions avant car nous sommes une entreprise qui produit beaucoup. Nous avons deux centres d’usinage T812 et allons bientôt installer la troisième.

    Combien de temps vous a-t-il fallu pour devenir autonomes avec les Octopods ?
    Nous avons été autonomes dès le départ et avons été productifs de suite. Nous avons maintenu notre fabrication normale comme nous le faisions avec les anciennes ventouses. Le passage au nouveau système n’a quasiment pas perturbé notre fonctionnement.

    Que pensez-vous de l’interface du logiciel ?
    Le logiciel est simple d’utilisation et facile à prendre en main. Depuis que nous utilisons Octopod, le logiciel a évolué régulièrement pour permettre d’améliorer ses performances. Nous avons donc eu plusieurs mises à jour.

    Combien de pièces sortent de vos ateliers chaque jour ?
    ​Sur un seul centre d’usinage, on passe à peu près 10 pierres par jour, ce qui est très bien. Parmi ces pièces, nous avons 4 éviers avec détourage de cuve, polissage intérieur de cuve et rainures. Les autres pièces sont des découpes brutes. Le fait d’avoir des Octopods nous a permis d’augmenter légèrement la cadence par rapport à avant.

    Qu’est-ce que vous a apporté ce système ?
     – Tout d’abord, il est plus facile d’utilisation car il n’y a plus tous ces tuyaux qui nous embêtaient.
     – Ensuite, les Octopods tiennent mieux la pierre que les ventouses traditionnelles, on a moins de problèmes de pierres qui peuvent bouger. Parfois, ils nous arrivaient de perdre un chantier parce que la pierre avait bougé. Avec les Octopods, la pierre est mieux maintenue, ce qui permet d’obtenir un résultat vraiment satisfaisant. Par exemple, cela permet de réduire les défauts qu’on a parfois sur le granit.
     – Au moment du premier positionnement des ventouses sur la table, on gagne beaucoup de temps par rapport aux ventouses habituelles.
     – Sur les ventouses classiques, lorsqu’une est en défaut de dépression, il est parfois très difficile de repérer d’où vient la fuite, alors qu’avec les Octopods on repère immédiatement à l’écran d’où vient le défaut.
     – Mon opérateur trouve ce système plus ludique et simple d’utilisation que le système traditionnel.

    Pouvez-vous nous expliquer dans quel cas vous utilisez les Octopods ?
    Nous avons deux centres d’usinage Thibaut T812. Un seul jusqu’à présent est équipé en Octopods. Sur ce centre d’usinage, on travaille principalement les plans en Silestone et en granit. Mais on a aussi réalisé à un moment des pièces en Dekton sur la machine équipée en Octopods et cela a très bien fonctionné.

    Depuis 2016, êtes-vous satisfaits de ce système ?
    Oui, nous sommes satisfaits. D’ailleurs, je souhaite équiper mon deuxième centre d’usinage en Octopods.

    Recommanderiez-vous ce système à d’autres entreprises ?
    Oui, notre troisième centre d’usinage que nous allons installer va en être équipé.

    Poster un commentaire :

    *
    *

    Autres actualités

    OCTOPOD, ventouses autonomes pour une plus grande liberté

        La marbrerie Praille Natuursteen située à Kapelle-Op-Den-Bos a investi massivement ces deux dernières années dans son outil de production et notamment, récemment, dans les ventouses autonomes Octopod Thibaut et dans la débiteuse numérique double table Echo Move Donatoni Macchine.  Natuursteen Praille est une entreprise riche en expérience ayant soufflé ses 100 bougies en […]

    En savoir plus
    OCTOPOD, ventouses autonomes pour une plus grande liberté

    Reportage France 3 Normandie

      C'est ce Lundi 13 Novembre 2017 qu'a été diffusé un reportage sur l'entreprise THIBAUT sur la chaîne régionale France3 Normandie dans la rubrique "C Normand". Ce reportage tourné chez THIBAUT et CMI à Vire nous présente l'activité du groupe. Le PDG, Jacques Thibaut, explique la politique commerciale de l'entreprise très tournée à l'international. Plongés dans […]

    En savoir plus
    Reportage France 3 Normandie

    Les choix d’un industriel français de la pierre

      Interview avec M. Jean Roch Deswarte Entreprise SETP et Ateliers du Haut Languedoc Entre les années 80 et aujourd'hui, nous avons acquis : une machine manuelle GB110, une débiteuse TC08, une machine manuelle T110 (SETP),une débiteuse TC14 (SETP), une TC05 numé­rique (ADHL) une des toutes premières débiteuses numériques, un centre de débitage et profilage […]

    En savoir plus
    Les choix d’un industriel français de la pierre

    Inscrivez-vous à la newsletter et restez informés des nouveautés !